obese risque

L’obésité et les risques sur la santé ?

Merci de partager cet article 🙂
Share on Pinterest
Partager avec vos amis










Submit
More share buttons

 

       Avant que vous ne commenciez à lire l’article, je voulais juste vous rappeler que le mot « obèse » n’est pas une insulte mais plutôt le terme scientifique qui signifie : « l’état d’un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse adipeuse. L’obésité se définit par un indice de masse corporelle supérieur à 30 »

Cet article est fait tout simplement pour vous montrer l’impact de l’obésité sur la santé, et non pas les causes de l’obésité ni comment faire pour perdre du poids.

L’obésité et les risques sur la santé

Le diabète de type 2

Plus de 80% des personnes atteintes de diabète sont obèses !

Entre 2000 et 2009, le taux de prévalence du diabète en France n’a cessé d’augmenter. Il a même progressé plus vite que prévu. En 2009, on estime à plus de 3,5 millions le nombre de personnes atteintes, des chiffres attendus normalement pour 2016.

Parmi les causes du diabète, il y a toujours les facteurs de prédisposition mais ce sont surtout des facteurs sociaux et environnementaux (liés à nos modes de vie) qui expliquent cet accroissement constant : surpoids, obésité, manque d’activité physique, sédentarité constituent les principales causes du diabète en France.

L’Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK) a constaté que la perte de poids de 7 % avec des niveaux modérés d’activité physique (30 minutes de marche par jour, cinq jours par semaine) a diminué le nombre de cas de diabète de 58 % chez les personnes à risque.1

obésité en france

Maladies cardiovasculaires et accidents vasculaires cérébraux

Un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle, l’hypertension artérielle est la principale cause d’AVC et plus de 75% des cas d’hypertension peuvent être reliés à l’obésité.2

Les gens qui ont de l’embonpoint sont plus susceptibles d’avoir une pression artérielle élevée, des niveaux élevés de graisses dans le sang, et un taux élevé de LDL (mauvais cholestérol), qui sont tous des facteurs de risque de maladie cardiaque.3

Les personnes physiquement inactives sont deux fois plus susceptibles de développer une maladie coronarienne par rapport à ceux qui sont régulièrement actifs !4

Cancer

Environ 20% des cas de cancer chez les femmes et 15% des cas de cancer chez les hommes sont liés à l’obésité.5

L’obésité augmente le risque du cancer de l’endomètre (utérus) de 39%, cancer de l’œsophage de 37 %, cancer  du rein de 25 %, cancer du côlon de 11 % et cancer post-ménopausique de 9 %.

L’activité physique peut réduire le risque d’une personne pour un certain nombre de types de cancer, notamment le cancer du côlon de 30 à 40 %, le cancer du sein d’au moins 20 %, de l’endomètre (utérus) de 20 à 40 %, et le cancer du poumon d’environ 20 %6

obéses en france

Maladies neurologiques et psychiatriques

Les deux, surpoids et obésité vers la quarantaine augmentent indépendamment le risque de démence, le risque de maladie vasculaire et maladie d’Alzheimer.7 8

Une analyse des données d’une enquête sur la santé de plus de 40.000 Américains a montré une corrélation entre la dépression et l’obésité. Les adultes obèses étaient plus susceptibles de souffrir de dépression, d’anxiété et autres problèmes de santé mentale que les adultes en bonne santé.9

Maladie du rein

Les personnes obèses (IMC ≥ 30) sont 83% plus susceptibles de développer une maladie rénale que les personnes de poids normal (18,5 <IMC <25​), tandis que les personnes en surpoids (25 <IMC <30) sont 40% plus susceptibles de développer une maladie du rein10

Maladie du foie

Les personnes obèses ont plus de risque de déclencher une stéatohépatite non alcoolique (NASH), une maladie du foie qui peut conduire à une cirrhose, dans lequel le foie est endommagé de façon permanente et plus en mesure de fonctionner correctement.11

obésité en france

Arthrite

L’obésité est un facteur de risque connu pour le développement et la progression de l’arthrose du genou et, éventuellement, d’autres articulations. Les adultes obèses sont jusqu’à quatre fois plus susceptibles de développer l’arthrose du genou que les adultes de d’IMC compris entre 18,5 et 25.12

68,8 % des personnes atteintes d’arthrite sont en surpoids ou obèses.

Pour chaque kilo de poids perdu, il y a une réduction de 4% dans le stress de l’articulation du genou chez les personnes en surpoids et obèses souffrant d’arthrose du genou.13

VIH / SIDA

Les traitements antirétroviraux sont moins efficaces pour les patients obèses. Une étude a montré que les personnes obèses avaient significativement de plus petits gains dans la numération des CD4 après le début du traitement anti-VIH que les patients de poids normal ou ceux qui sont en surpoids.14

L’obésité et la santé des enfants

Plus d’un tiers des enfants et des adolescents sont en surpoids ou obèse.

Le nombre de cellules graisseuses d’une personne est déterminé à la fin de l’adolescence ; Bien que les enfants en surpoids et obèses puissent perdre du poids, ils ne perdent pas les cellules graisseuses supplémentaires.15

Les adolescents obèses sont plus susceptibles de devenir des adultes obèses. Une étude rétrospective a trouvé que plus l’IMC d’un ado était haut plus la probabilité que l’adolescent devient obèse à l’âge adulte augmentait. Les jeunes hommes obèses étaient 18 fois plus susceptibles de devenir des adultes obèses et les jeunes femmes obèses étaient 49 fois plus susceptibles de devenirs des adultes obèses.

Environ 70 % des jeunes obèses ont au moins un facteur de risque supplémentaire pour les maladies cardiovasculaires, telles que l’hypercholestérolémie totale, les triglycérides, l’insuline ou pression artérielle.

Le surpoids et l’obésité sont associés à un risque accru de 52% d’un diagnostic d’asthme chez les enfants et adolescents. 16

Les enfants et les adolescents ayant un IMC supérieur à 28 sont quatre à cinq fois plus susceptibles d’éprouver des troubles respiratoires du sommeil que leurs pairs ayant un IMC inférieur.

taux d'obèses en france au fil du temps

taux d'obèses en france au fil du temps

La santé maternelle et l’obésité

Il y a un nombre croissant de preuves démontrant les liens entre les conditions de santé maternelle, notamment l’obésité et les maladies chroniques, et une augmentation des risques avant, pendant et après l’accouchement. 17

Les enfants nés de mères obèses sont deux fois plus susceptibles d’être obèses et de développer le diabète de type 2 plus tard dans leur vie.18

Les mères adolescentes qui sont obèses avant la grossesse sont quatre fois plus susceptibles que leurs enfants « qui sont bonne santé » développent une forme de diabète plus tard. 19

9 Faits sur l’obésité que vous ne connaissez peut-être pas :

– Plus de 1,4 milliard d’adultes étaient en surpoids en 2008, et plus de 2,1 milliards en 2013

– Le surpoids et l’obésité sont liés à plus de décès dans le monde que l’insuffisance pondérale (65% de la population mondiale vit dans un pays où le surpoids et l’obésité tuent plus de gens que l’insuffisance pondérale). Il y a plus de gens qui meurent de  »sur-nutrition » que de sous-nutrition

– Le taux d’obésité avec la croissance la plus rapide est celui des filles afro-américaines.

– 30,7% des Hispaniques sont obèses contre 16,7% des Asiatiques

– Les personnes obèses dépensent en moyenne 1100€ de plus pour les frais médicaux par rapport aux individus sains

– Les Compagnies aériennes dépensent en moyenne 275 million sur 350 millions de litres supplémentaires de carburant pour compenser le poids supplémentaire de leurs passagers.

– L’université Médical Duke a constaté que les femmes et les hommes qui ont perdu 10 % de leur poids corporel ont rapporté une amélioration significative de leur qualité de vie sexuelle.

– L’obésité se classe deuxième parmi les causes de décès évitables. L’usage du tabac est le numéro un.

– 5 % ont dit qu’ils préféreraient perdre un membre et 4 % être aveugle plutôt que d’être obèse !

 

Sources :

1 The Diabetes Prevention Program Research Group. The Diabetes Prevention Program. Diabetes Care, 25(12): 2165-71, 2002.

2 Obesity Facts and Resources. In Campaign to End Obesity (accessed September 2013).

3 What are the Health Risks of Overweight and Obesity? In National Heart, Lung, and Blood Institute (accessed May 14, 2010).

4 U.S. Department of Health and Human Services, Office of Disease Prevention and Health Promotion. Physical Activity and Fitness – Improving Health, Fitness, and Quality of Life through Daily Physical Activity. Prevention Report, 16(4): 1-15, 2002 (accessed May 2008).

5 Calle EE, Rodriguez C, Walker-Thurmond K, Thun MJ. Overweight, Obesity, and Mortality from Cancer in a Prospectively Studied Cohort of U.S. Adults. New England Journal of Medicine, 348(17): 1625-38, 2003.

6 Physical Activity and Cancer. In National Cancer Institute (accessed April 2013).

7 Beydoun et al. Obesity and Central Obesity as Risk Factors for Incident Dementia and Its Subtypes: A Systematic Review and Meta-Analysis. Obesity Reviews, 9(3): 204-218, 2008.

8 Xu WL, Atti AR, Gatz M, et al. Midlife overweight and obesity increases late-life dementia risk: A population-based twin study. Neurology, 76(18): 1568-1574, 2011.

9 Petry NM, Barry D, Pietrzak RH, Wagner JA. Overweight and Obesity are associated with psychiatric disorders: Results from the National Epidemiologic Survey on Alcohol and Related Conditions. Psychosom Med,70:288-97, 2008.

10 Wang Y, Chen X, Song Y, Caballero B, Cheskin LJ. Association between Obesity and Kidney Disease. Kidney International, 73: 19-33, 2008.

11 Nonalcoholic Steatohepatitis. In National Digestive Diseases Information Clearinghouse (NDDIC) (accessed March 2010).

12 Felson DT and Zhang Y. An Update on the Epidemiology of Knee and Hip Osteoarthritis with a View to Prevention. Arthritis and Rheumatism, 41(8):1343-55, 1998.

13 U.S. Centers for Disease Control and Prevention. State-specific prevalence of no leisure time physical activity among adults with and without doctor-diagnosed arthritis.MMWR, 60(48): 1641-1645, 2011.

14 Crum-Cianflone NF, Roediger M, Eberly LE, et al. Obesity among HIV-infected Persons: Impact of Weight on CD4 Cell Count. AIDS (epub ahead of print): 2010.

15 Spalding KL, Arner E, Westermark PO, et al. Dynamics of Fat Cell Turnover in Humans. Nature, 453(7196): 783-7, 2008.

16 Liu PC, Kieckhefer GM, Gau BS. A systematic review of the association between obesity and asthma in children. J Adv Nurs, doi: 10.1111/jan.12129, 2013.

17 Trust for America’s Health. Healthy Women: The Path to Healthy Babies: The Case for Preconception Care. Washington, D.C.: TFAH, 2008.

18 Maternal and Infant Health Research: Pregnancy Complications. In U.S. Centers for Disease Control and Prevention (accessed March 2011).

19 Haeri S, Guichard I, Baker AM, et al. The Effect of Teenage Maternal Obesity on Perinatal Outcomes. Obstetrics & Gynecology, 113(2): 300-4, 2009.

Articles Similiares

Anthony Oknaian

Coach sportif à domicile, en salle, en entreprise et en ligne. Diplômé du BPJEPS Agff Force et d’un Deug Staps à Luminy. Passionné par la musculation, la nutrition et tout ce qui concerne la santé et le bien être.