Q&R

Q&R Episode 1

Merci de partager cet article 🙂
Share on Pinterest
Partager avec vos amis










Submit
More share buttons

Des réponses à toutes vos questions sur les thèmes : Musculation, entraînement, programme,  perte de poids, nutrition ou compléments alimentaires.

 

1) Séries longues vs Séries courtes : posée par Roger

Q- Je trouve que certains groupes de muscles se développent mieux quand j’utilise des séries longues et d’autres avec des séries courtes. Pourquoi ?

R- Cela dépend du type de fibre musculaire de chaque groupe musculaire. Il existe deux principaux types de fibre musculaire : type 1 et type 2. Les fibres musculaires de type 1 sont plus associées à l'endurance et répondent mieux aux séries longues. Les  fibres musculaires de type 2 sont responsables de la force et la puissance et donc répondent mieux aux séries courtes. Certains groupes de muscles ont tendance à être dominés par l'un ou l'autre type de fibre.

Par exemple, vos quadriceps  sont généralement composés de fibre type 1 et répondent bien à la force-endurance alors que vos muscles ischio-jambiers sont généralement constitués de fibre de type 2 et il vaut mieux utiliser des mouvements plus explosifs ou des séries lourdes et courtes. Mais simplement parce qu’un groupe musculaire peut avoir un ratio plus élevé d'une fibre musculaire donnée ne signifie pas qu'il a exclusivement ce type de fibres musculaires. Les deltoïdes, par exemple, sont traditionnellement un groupe mixte de type de fibres musculaires et répondent bien à une combinaison des séries longues et courtes.

 

2) Musculation homme vs musculation femme : posée par Evan

Q- Ma copine et moi nous entraînons ensemble, mais elle cherche à être plus tonique et moi plus musclé. Y a t-il un programme que nous pouvons faire ensemble ?

R- Si vous et votre copine cherchez à développer vos muscles, vous pouvez utiliser exactement le même programme. Physiologiquement, il n'y a pas de formule qui définie « tonique », le tissu musculaire rétréci  ou grossi ! Donc on peut soit augmenter la taille du muscle soit la diminuer.

Ce que votre copine cherche par « être tonique », c’est d’avoir un peu plus de forme et un peu moins de gras. Pour réaliser cela, il faut s’entrainer afin de construire du muscle, « donc avec des charges lourdes »  et faire attention à ce que l’on mange.

 

 

3) Un programme pour tout le monde : posée par Jeremy

Q- Avec un pote, on s’entraîne ensemble depuis 2 ans, on fait les mêmes séances et les mêmes exercices, pourtant j’ai des bras beaucoup plus développés que lui et lui il a les pecs plus développés que moi. Comment est-ce possible si nous faisons tous les deux la même chose ?

R- La réponse est  très probablement : la génétique et/ou la technique.

Qu'on le veuille ou non, votre génétique joue un rôle important dans la construction du tissu musculaire. Des différences subtiles dans la technique, vont aussi entrainer des changements. Donc, si vous êtes génétiquement plus disposé à avoir des membres plus musclés que d’autres vous allez probablement finir par avoir ces muscles plus développés que les autres !

Si vous avez les triceps beaucoup plus développés que les autres muscles, au développé couché par exemple vous allez utiliser vos triceps plus que votre ami et vous allez les développer un peu plus et au final vous allez développer un peu plus vos bras et votre ami un peu plus ses pectoraux.

La solution? Baisser un peu les charges et essayer de vous concentrer sur le muscle que l’on travaille en le contractant avec chaque répétition.

 

4) Entrainement vs jours de repos : posée par Micka

Q- Combien de fois par semaine doit-on entrainer chaque groupe musculaire ?

R- Il n'y a pas de nombre idéal. Cela dépend vraiment de votre objectif, de votre programme, votre capacité à récupérer et de votre expérience.

Mais en règle générale, de laisser un muscle récupérer 48h après un entrainement est une bonne idée. Donc, on pourra travailler chaque groupe musculaire une à deux fois par semaine, sauf bien sur si le programme que vous suivez est un full-body et dans ce cas on peut faire jusqu'à  4 séances par semaine.

 

5) La Génétique : posée par Julien

Q- Quels sont les groupes musculaires qui sont plus susceptibles de répondre à l’entrainement et quels sont ceux qui sont génétiquement déterminés ?

R- Les facteurs génétiques tels que la longueur des membres, le nombre de cellules satellites, les insertions, l'innervation neurale et une foule d'autres facteurs jouent un rôle dans la capacité de construire chaque groupe musculaire. Cela étant dit, il n’y a pas un muscle que l’on ne peut pas « grossir ».

Les mollets ont tendance à avoir une mauvaise réputation pour être génétiquement déterminés, mais il n’existe pas une étude ou  recherche qui le prouve.

 

Si vous voulez poser une question, vous pouvez le faire dans les commentaires, me contacter ou bien laisser un message sur la page facebook.

 

Articles Similiares

Anthony Oknaian

Coach sportif à domicile, en salle, en entreprise et en ligne. Diplômé du BPJEPS Agff Force et d’un Deug Staps à Luminy. Passionné par la musculation, la nutrition et tout ce qui concerne la santé et le bien être.
  • Charles

    Y a t’il une étude qui montrerait que changer les plans d’entrainements avec l’ajout de nouveaux exercices régulièrement permettrait d’optimiser la prise de masse? ou bien à l’inverse que faire toujours les mêmes exercices limite la progression? Et si oui pourquoi. Allez régale toi bien avec ça poto lol